Loïc F4HDG, président de l’ADRI 38 (Association Départementale des Radioamateurs de l’Isère) nous fait un compte-rendu de son week-end à Maker Faire.

 

Notre aventure commence vendredi 17 mars après-midi.

Jérémy F4HKA arrive le premier à Alpes Congrès pour nous installer pour le week-end. Je le rejoins, puis c’est le tour de David F4HTQ. Jérémy fini par nous quitter pour retourner au boulot. Nous restons quelques heures à installer notre stand et le matériel que nous avons amené : émetteur morse, boucle magnétique, puissance-mètre, balise APRS, balise QRSS, Bitx20… collage d’affiche, et nous rentrons avec pour ma part une liste de matériel oublié à ramener pour le lendemain.

Samedi 18 mars, tout s’enchaîne très vite… trop vite

Samedi vers 9h15, nous nous retrouvons, Jérémy, Julien et moi-même pour finir l’installation avant l’ouverture de Maker Faire. Yagi VHF, ADSB avec clé SDR, BitX40…

10 h, sans même nous en rendre compte, le salon ouvre… Ce qui permet à Jean-Paul F1BLZ de nous rejoindre. A partir de là, tout s’enchaîne très vite, trop vite pour que mon cerveau se rappelle de tout ce qui se passe exactement.

Je pourrais donc faire qu’un résumé. Nous rencontrons tout de suite des personnes intriguées, étonnées mais surtout intéressées et posant plein de questions.

Nous sommes rejoints par pas mal de monde du radio-club, je vais tenter d’en faire une liste pas forcément chronologique, j’espère ne pas trop en oublier : Jean-Paul F1HRJ, Christophe F1IJP, Christophe F1JKY, Valentin, David F4HTQ. Et le passage de Claude F3KK, qui passe une bonne partie de la journée à Maker Faire.

Tout au long de l’après-midi nous avons eu des visites de personnes diverses et variées. Des personnes ne connaissant rien au domaine, certaines en plein dedans : étudiants ou pros. De tous les âges, moins de 10 ans à plus de 70. Beaucoup de questions, beaucoup d’étonnements.

Perso, je n’ai pas vu la journée passer.

 

Dimanche 19 mars … une journée intense

Le dimanche se déroule dans la même ambiance. Arrivé le matin à 9h30, avec Julien et Prunelle nous commençons la journée. Nous sommes rejoints à l’ouverture par Joseph F1PFC. Et comme la veille, c’est à ce moment-là que mon cerveau panique et ne se souviendra pas de tout ce qui se passe tant la journée a été intense.

Nous sommes rejoints, si j’en oublie pas trop, par Jérémy F4HKA, Christophe F1IJP, Christophe F1JKY, David F4HTQ, Jean-Pierre (SWL), Valentin, Lionel F4ATY. Comme pour la journée de samedi, nous avons eu beaucoup de visites, à la différence que nous avons pu installer deux antennes à l’extérieur et les deux BitX (émetteur/récepteur livré en kit) tournent à plein régime. Les gens sont étonnés d’entendre de la télégraphie : « Ah, mais des gens en font encore ! » Cela permet d’amorcer la discussion. La journée passe très vite pour moi…

Durant le week-end, beaucoup de gens sont venus nous voir la plupart par le plus grand des hasards d’autres moins : des SWL (radio-écouteurs), quelques personnes qui étaient intéressées mais pas forcément de la région (Lyon, Annecy, Chambéry). Mais aussi des personnes connaissant le radio-amateurisme, père RA, ami RA, etc. Une personne qui est venue pour savoir comment passer sa licence. Le centre CSUG (centre académique de satellite) voulant des renseignements sur nos activités et des liens qu’on pourrait créer. Idem avec le LOGre (Laboratoire Ouvert de Grenoble), et j’en oublie sûrement… Des gens s’intéressant à l’aviation (ADSB/Aéroport) mais aussi le suivi des planeurs comme nous en a déjà parlé Régis F1RZF. Nous avons également rencontré pas mal de personnes connaissant nos activités via les contacts des écoles avec ISS.

 

De belles rencontres mais il y a aussi tout ce que nous avons pu voir et découvrir

Une unité R2 qui se baladait dans la salle, Dark Vador, un daaaaaleeeek, des imprimantes 3D plein partout, une petite discussion avec des gens qui travaillent avec Inmarsat, des sculptures en bois, mais aussi des start-up d’objets connectés, des gens qui bricolent autour du réseau LoRa, STMicroelectronics avec des démonstrations de carte Nucleo, des prothèses imprimées en 3D, des sculptures métalliques, des instruments de musique et j’en passe…

Voilà un petit résumé de ce que j’ai vécu, un week-end intense, sans une minute de repos, car plein de découvertes mais surtout beaucoup de rencontres, de discussions et d’explications dans les deux sens.

Un week-end passé vite, trop vite… Ma conclusion est simple : vivement l’an prochain qu’on remette ça !

 

Loïc F4HDG – Président de l’ADRI38

www.adri38.fr